La marque Lancia

                                           

  

Histoire

  • 1906, Vincenzo Lancia et Claudio Fogolin fondent la "Lancia & C. Fabbrica Automobili" le 29 novembre 1906 à Turin,

La nouvelle société loue les ateliers d'un ancien constructeur automobile turinois, Itala. En février 1907, un incendie se déclare dans l'atelier et tous les plans et le prototype de la première voiture partent en fumée. Ceci repoussera au mois de septembre 1907 la présentation de ce prototype Lancia.

La fabrication ne débuta réellement qu'en 1908 et le premier châssis 12HP fut exposé au 8e Salon International de Turin le 18 janvier 1908. Le nom de code du véhicule était Tipo 51 mais il fut plus connu sous le nom de Alpha, première lettre de l'alphabet grec, habitude qui perdurera longtemps chez Vincenzo Lancia.

Le premier commentaire sur cette nouvelle automobile vint de la revue anglaise Autocar qui la jugea "silencieuse, équipée d'un admirable moteur très souple, bien conçue et superbement bien finie"...

  • 1912, Lancia présente son premier camion militaire, le 1Z. Ce camion fut immédiatement en dotation de l'Armée Italienne en Libye. L'activité de ce secteur ne s'interrompit qu'en 1975 avec l'intégration des fabrications Lancia V.I. dans IVECO.
  • 1931, le 1er octobre 1931 était créée à Paris la société Lancia Automobiles pour la fabrication des automobiles italiennes en France. Comme Fiat qui l'avait fait avant elle en 1926 avec la SAFAF devenue Simca en 1934, Lancia était en effet frappée par les taxes de 150 % appliquées en France sur les importations étrangères de produits industriels. Environ 3 000 Belna et 1 600 Ardennes seront construites dans l'usine Lancia de Bonneuil-sur-Marne.
  • 1937, le 15 février, Vincenzo Lancia meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 56 ans. Il n'assistera donc pas à la présentation de la dernière automobile qu'il avait personnellement et minutieusement mise au point et qui eut un immense succès commercial, l'Aprilia. Son épouse Adèle et son fils Gianni, qui est ingénieur, prennent la direction de la société.
  • 1955, la gestion de la société devient très délicate pour Mme Lancia. Le groupe Italcementi, l'un des premiers fabricants de ciment au monde, rachète Lancia.
  • 1969, intégration de Lancia dans le groupe Fiat.

 

Lancia détient le record du plus grand nombre de victoires et de titres remportés en championnat du monde des rallyes, notamment grâce à la Fulvia coupé, la Stratos, aux lignes en coin, et la Delta Intégrale, sacrée six fois consécutives, entre 1987 et 1992.

Lancia conserve cette image de voitures luxueuses, aux lignes atypiques, bien éloignées des véhicules de "monsieur tout le monde". Les propriétaires d'une Lancia sont appelés des « lancistes».

Si on garde la prononciation italienne, on dira « Lantchia ».

 

Les inventions techniques de Lancia

 

  • 1907, essieu avant tubulaire de l'Alpha, qui permet de gagner du poids,
  • 1908, un des premiers moteurs 6 cylindres entraine la Dialfa à 110 Km/h,
  • 1909, premier moteur Lancia monobloc (Beta),
  • 1911, une voiture de série Lancia (Eta) roule à 120Km/h,
  • 1913, la Theta est la première voiture européenne dotée d'une installation électrique en série,
  • 1915, Lancia dépose un brevet concernant un moteur en V,
  • 1919, construction d'un moteur Lancia à 12 cylindres en V,
  • 1919, premier moteur Lancia à soupapes en tête,
  • 1921, première voiture torpédo à caisse coque (Lambda),
  • 1921, roues avant indépendantes (Lambda),
  • 1922, construction d'un moteur Lancia à 6 cylindres en V (prototype Lambda),
  • 1923, moteur V4 et pistons intégralement en aluminiun,
  • 1932, première voiture conduite intérieur sans châssis séparé (Augusta/Belna),
  • 1950, première voiture équipée d'un V6 (Aurélia).

 

Lancia de nos jours

Intégrée au sein de la galaxie Fiat, la division Lancia fut dans un premier temps laissée indépendante. L'originalité de ses produits disparut lentement, car l'objectif était la standardisation des fabrications au sein du groupe. Regroupée ensuite avec Alfa Romeo, Lancia retrouva un peu de sa splendeur d'antan et se vit confier le destin de la division Autobianchi. C'est à cette période que l'A112 présenta ses versions les plus luxueuses, puis apparut la Y, qui ne fut baptisée Autobianchi que sur le marché italien.

La grave crise financière qui secoua le géant Fiat en 2000 porta un coup terrible à Lancia qui ne put jamais faire évoluer son produit de gamme moyenne, la Lybra, de la même manière que le fit Alfa Romeo avec la 156. Lancia fut quasiment abandonnée à son sort pendant plusieurs années.

Cependant depuis 2005, les nouveaux dirigeants de Fiat ont choisi de relancer et de repositionner Lancia, ce qui a été rendu possible par le spectaculaire redressement du groupe Fiat. L'orientation sportive qui dura jusque dans les années 1990 est abandonnée pour se concentrer sur le confort et le luxe.  La crise financière de 2008 pose pourtant problème dans cette stratégie de relance en en atténuant nettement le succès, en empêchant notamment par exemple le retour programmé de la marque sur les marchés à conduite à droite et en retardant et empêchant le développement de nouveaux modèles.

Copyright©2010-    All Rights Reserved

Webmaster : Sylvain HUBERT

Création du site le 23 juin 2010

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site